[Accepté] Candidature Fennoscandi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Accepté] Candidature Fennoscandi

Message par Fennoscandi le Dim 28 Fév - 14:52

Bonjour je m'appelle Matisse, je suis probablement motivé grâce a une certaines amis qui me spam pour venir sur ce serveur. Sois disant serait-ce un serveur MCmmo qui est ouvert depuis 7 jours(une semaine).
Mes motivations sont les suivantes :
- Je ne joues plus a Minecraft, ce qui tombe bien étant donné que ce serveur est serveur Minecraft
- J'aime beaucoup les MMO je suis un joueur très expérimenté dans ce genre de jeux, notamment sur les jeux Skyrim ou pour les connaisseurs the elder scroll j'ai fais également partis d'une équipe de programmeurs créant des petits jeux concernant les MMORPG.
- Il se trouve que par coïncidence nous avons approximativement une amie en commun, il se peut que cette amie me pousse actuellement à faire cette candidature.
Message contextuel :
Je te pris de bien vouloir m'accepter dans ton serveur, afin de pouvoir jouer avec mes amis, j'en profite pour faire un bref passage sur la création des MMOrpg qui est plutôt enrichissante pour la culture de la jeunesse et de chacun.
Exposé :

Synopsis


Chronologie fictive de The Elder Scrolls


Online
Redguard
Battlespire
Arena
Daggerfall
Morrowind
Oblivion
Skyrim

modifier Consultez la documentation du modèle

Les événements de Skyrim se déroulent en l'an 201 de la Quatrième Ère (4E 201), soit 200 ans après ceux d' Oblivion, dans un contexte de guerre civile : après l'assassinat du haut-roi de Bordeciel par le chef rebelle Ulfric Sombrage, des conflits éclatent entre les nordiques indépendantistes et ceux qui soutiennent encore l'empire, lui-même sur le déclin et sous la domination d'une faction elfique, les Thalmors. C'est également le moment que choisit le seigneur dragon Alduin pour réapparaître et menacer les habitants de Bordeciel. Le joueur, qui incarne un prisonnier anonyme comme dans les précédents volets de la série, découvrira au cours du jeu qu'il est le seul en mesure de s'opposer à Alduin et aux dragons : il est le Dovahkiin, « l'Enfant de dragon ».

Trame principale[modifier | modifier le code]

L'intrigue commence alors que le joueur se réveille dans un convoi de détenus condamnés à mort, parmi lesquels le chef nordique rebelle Ulfric Sombrage. Alors que des représentants de la faction impériale s'apprêtent à les exécuter dans le fort d'Helgen, le dragon Alduin, d'une race disparue depuis bien longtemps en Bordeciel, surgit et attaque la ville. Dans la débandade, le joueur parvient à fuir la ville par une grotte souterraine, acquérant ainsi sa liberté et faisant ses premiers pas sur le territoire des Nordiques. Après avoir rejoint la civilisation au village de Rivebois, informé du retour des dragons, il lui faut se rendre à la châtellerie de Blancherive pour demander l'aide du jarl contre la menace draconique. Chargé de mission par le noble, qui accepte d'envoyer son armée à Rivebois, le joueur retrouve une Pierre de dragon dans un sanctuaire. Dans les lieux, il aperçoit sur la paroi d'un Mur du Monde un Mot de dragon issu du Thu'um, le pouvoir du cri draconique. Cette découverte est capitale pour le joueur, qui ne peut pas encore saisir la portée du langage des dragons.


Montagne enneigée illuminée par endroits par le soleil.


Le refuge des Grises-Barbes se situe en haut de la Gorge du monde, montagne rarement gravie et pleine de dangers (ici : le K2).
De retour à Blancherive, une des tours de garde de la cité est attaquée par un dragon. Le joueur se rend sur place et aide à vaincre la bête, mais à la mort du dragon, le joueur absorbe son âme et devient capable de maîtriser son cri. Stupéfaits, les soldats de Blancherive se rendent compte que le joueur est un « enfant de dragon », capable de parler la langue des dragons. Peu après, le jarl est mis au courant, et le joueur est appelé par les Grises-barbes, un ordre de moines reclus dans le temple du Haut-Hrothgar, près du sommet de la plus haute montagne de Bordeciel, la Gorge du monde. Ces érudits sont notamment chargés d'étudier les pouvoirs du Thu'um, et seuls à pouvoir reconnaître le joueur comme Enfant de dragon. Une fois adoubé en ce haut lieu, le héros apprend les secrets du langage draconique et son rôle dans la guerre à venir contre Alduin, le Dévoreur de Mondes, le plus dangereux des dragons.

Pour éprouver ses capacités, les Grises-barbes envoient l'Enfant récupérer une relique, la corne de Jurgen Parlevent ; celle-ci a en fait déjà été saisie par un inconnu qui donne rendez-vous au héros. Le voleur n'est autre que Delphine, l'aubergiste du village de Rivebois et surtout l'une des dernières représentantes de l'Ordre des Lames, des chevaliers qui furent autrefois dévoués à la protection de l'empereur de Tamriel mais qui agissent désormais en Bordeciel pour l'extermination de la menace que représentent les dragons. Avec Delphine, le héros part à la recherche d'Alduin et assiste au processus de résurrection d'un dragon, qu'ils tuent avant qu'il ne puisse causer des dommages. Delphine, désormais bien convaincue des capacités l'Enfant de dragon, l'aide alors à infiltrer l'ambassade des elfes Thalmors auprès de la capitale de Bordeciel, Solitude, afin d’enquêter sur leur possible implication dans le retour des dragons. Sur place, ils apprennent que les Thalmors recherchent activement un homme appelé Esbern, archiviste des Lames, mais qu'eux-mêmes n'ont rien à voir avec le retour des dragons. L'enjeu est alors de retrouver l'archiviste en premier, qui se cache dans la Souricière, un grand réseau de galeries souterraines à Faillaise.





Les « Parchemins des Anciens » éponymes sont parmi les plus précieux artefacts de l'univers des Elder Scrolls.
Une fois Esbern retrouvé, l'élu accompagne les Lames vers le Temple de Havreciel, où se trouve le Mur d'Alduin. Il y découvre une gravure historique datant du premier combat entre Alduin et les hommes, faisant référence à l'existence d'un cri extrêmement puissant, seul capable de vaincre le seigneur des dragons. Tandis que les Lames s'organisent, le héros retourne auprès des Grises-Barbes pour en apprendre plus sur l'arme qui a permis la défaite d'Alduin par le passé, ce cri représenté sur la gravure : le Fendragon, un cri du Thu'um créé de toutes pièces par les hommes pour priver un dragon de sa capacité à voler. Il apprend la vérité sur la bataille et le Fendragon par le chef des Grises-Barbes lui-même, le dragon Paarthurnax, général déchu d'Alduin. Le vénérable dragon révèle que dans les temps anciens Alduin ne fut pas réellement vaincu, mais seulement envoyé dans une autre époque grâce à un Parchemin des Anciens, dans l'espoir qu'il ne réapparaîtrait jamais. Le héros parvient à retrouver le précieux Parchemin grâce aux mages de l'Académie de Fortdhiver, au fond des ténébreuses ruines dwemer de Griffenoire. Il lui permet de voyager momentanément dans le temps pour assister au combat mythique des trois légendaires guerriers nordiques face à Alduin, et prendre connaissance du Fendragon.





Le style des châteaux forts médiévaux occidentaux se mêle aux bâtiments d'architecture nordique.
Immédiatement au sortir de cette expérience mémorielle, Alduin surgit à la Gorge du Monde et attaque le héros ; désormais armé du Fendragon, celui-ci parvient à mettre la créature en déroute, qui fuit vers Sovngarde, le monde légendaire où les Nordiques trouvent le repos après la mort. Déterminé à se lancer à la poursuite, l'Enfant de dragon doit découvrir comment accéder à ce mythique paradis ; il se sert pour cela de Fort-Dragon, le palais du jarl de Blancherive, pour capturer un dragon et le forcer à lui révéler l'accès à Sovngarde. Auparavant, le jarl Balgruuf le Grand aura exigé que le héros prenne parti dans la guerre civile pour conclure une trêve entre les Impériaux et les Sombrages et apaiser la situation en Bordeciel. Grâce à sa réputation, qui fait désormais autorité dans le pays, l'Enfant de dragon est capable d'organiser une rencontre entre le Général Tullius et le Nordique Ulfric Sombrage au Haut-Hrothgar, sous la tutelle des Grises-Barbes, et parvient à obtenir un armistice temporaire jusqu'à ce que la menace d'Alduin soit écartée.





Sovngarde évoque le Valhalla de la mythologie nordique.
La guerre civile apaisée, le héros capture un dragon, Odahviing, qu'il fait détenir à Fort-Dragon et qui lui révèle qu'Alduin a rejoint Sovngarde par un portail dans les ruines d'un fort inaccessible par voie humaine. Odahviing, impressionné par le Thu'um de l'Enfant et mettant en doute la supériorité d'Alduin depuis sa défaite à la Gorge du Monde, accepte de l'emmener en ce lieu sur son dos. L'élu rejoint ainsi Sovngarde et la Panthéon des Braves, où il rencontre Ysgramor, le héros nordique des légendes, qui lui révèle qu'Alduin se nourrit des âmes défuntes à l'aide une brume magique. Grâce aux âmes des trois grands héros nordiques qui avaient repoussé Alduin autrefois, l'Enfant de dragon dissipe la brume et vainc le seigneur dragon pour de bon avant de retourner en Bordeciel, que les dragons ne menacent plus d'extermination.

Choix[modifier | modifier le code]

Guildes et factions[modifier | modifier le code]

Tout comme dans les précédents épisodes, le joueur peut intégrer plusieurs guildes et factions :
L'Académie de Fordhiver, lieu occupé par de puissants mages, sans cesse en quête de nouvelles connaissances.
La Guilde des voleurs, où la tromperie et l'escroquerie règnent en maîtres.
La Confrérie noire, un groupe constitué d'assassins payés pour réaliser des contrats et vénérant Sithis, ainsi que la Mère de la Nuit...
Les Compagnons, plus grands guerriers de Bordeciel et descendants d'Ysgramor, le premier homme à avoir foulé le continent de Tamriel. Les plus haut placés d'entre eux ont la capacité de se transformer en loup;
L'Académie des bardes de Solitude.
Au choix, l'Armée Impériale ou la Rébellion des Sombrages.

Armées[modifier | modifier le code]

Dans cet épisode, le joueur est témoin de la guerre civile en Bordeciel et pourra choisir d'intégrer l'armée d'un des deux camps :
L'Armée impériale, dirigée par le Général Tullius, est l'armée la plus puissante et la mieux organisée de tout Tamriel. Son association avec les Thalmors lui a valu une mauvaise réputation auprès des Nordiques, à la suite de l'interdiction du culte de Talos.
Les Sombrages. À la suite de l'interdiction du culte de Talos, le jarl de Vendeaume Ulfric Sombrage lanca une rebellion, exécutant par la même occasion Torryg, le haut-roi de Bordeciel, afin de montrer la faiblesse de l'empire.

Malgré sa volonté d'acier, Ulfric (ainsi que la plupart des Nordiques) est profondément raciste, surtout envers les elfes, qui sont pour lui la cause des malheurs de sa ville, et de Bordeciel en général.

Dawnguard[modifier | modifier le code]

Dans cette extension, le joueur doit choisir entre deux factions.
La Garde de l'Aube, une organisation de chasseurs de vampires, créée à l'origine pour garder le fils d'un ancien jarl de Faillaise, devenu vampire. Ils sont les seuls à utiliser des arbalètes et dresser des trolls en armure.
Le Clan Volkihar. Ce sont les vampires les plus puissants de Bordeciel. Son maître, Harkon Volkihar, est le tout premier vampire, qui conclut un pacte avec Molag Bal il y a fort longtemps.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu reprend les bases du contrôle de ses prédécesseurs : il s'agit d'un jeu de rôle orienté action, où le joueur incarne un personnage qu'il peut totalement personnaliser (sexe, race, caractéristiques physiques, tatouages, cicatrices...) en vision subjective. Le continent de Skyrim est un monde ouvert constitué de villes, villages, maisons isolées, donjons, grottes et temples que le joueur est libre d'explorer dans l'ordre qu'il le souhaite.

Sorti cinq ans après Oblivion, Skyrim s'attache à rehausser les caractéristiques de la série The Elder Scrolls, tout en faisant découvrir une toute nouvelle contrée aux paysages inédits en Tamriel. De ses prédécesseurs, le jeu renforce la difficulté des 150 donjons2 en incorporant des énigmes qui en limitent la progression (concept instauré par l'extension Knights of the Nine de l'opus précédent), facilite le système de compagnonnage qui permet désormais aux accompagnateurs, recrutantes par quête, argent ou duel, d'obéir à des ordres, de porter des objets pour le joueur et même d'épouser. Dans ce cas, le PNJ peut entretenir un magasin, occuper un travail et faire un repas par jour sous forme de consommable au joueur, ainsi que lui remettre une petite somme d'argent.

Skyrim se démarque en proposant une expérience de jeu jugée plus casual3 car n'obligeant pas de se spécialiser dans une voie unique (mage, guerrier, archer...). Le système de création de sorts est retiré, et il est désormais nécessaire de détruire un objet pour pouvoir apprendre son enchantement et l'utiliser dans la création d'items. Un système d'artisanat permet en effet de former ses propres équipements et de les ensorceler, ainsi que de pratiquer l'alchimie. Le Thu'um (les cris de dragon) offre un pouvoir supplémentaire à la magie, exploitable indistinctement par n'importe quelle classe. Dans les combats, le joueur peut désormais utiliser ses deux mains simultanément, par exemple pour porter deux armes à une main, avoir un sort dans une main et une arme dans l'autre. Il ne peut néanmoins plus avoir à la fois une arme, un sort et un bouclier en même temps.

La carte est maintenant en relief, et les monstres n'apparaissent plus selon le niveau du joueur. L'intégralité du bestiaire est présente dès le début du jeu, mettant en avant le réalisme et la difficulté de survie. Les monstres se calent au niveau du personnage, pour conserver une cohérence avec la progression du joueur ; ainsi, un loup sera une cible relativement facile mais un maître vampire restera de l'ordre du défi4. Une dernière innovation de taille dans le scénario est la mise en avant des choix du joueur et de leurs conséquences, à l'instar de la quête principale qui lui propose de modifier la situation politique de Bordeciel en choisissant son bord parmi les deux camps de la guerre civile.

Suite à ce BREF passage litéraire et culturel de cette candidature je propose de parler demain de drakensang online qui est pour moi une des références MMOrpg les plus connues.

Fennoscandi

Messages : 1
Date d'inscription : 28/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Accepté] Candidature Fennoscandi

Message par Retromine le Dim 28 Fév - 14:58

J'avoue que cette candidature m'ayant fait plutôt rire, malgré le gros troll qui se cache derrière, j'approuve donc cette candidature
avatar
Retromine
Admin

Messages : 11
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur http://rainfall.montopic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Accepté] Candidature Fennoscandi

Message par Athénos le Dim 28 Fév - 18:06

Matisse, tu veux donc t'amuser. Bien tu serras le bienvenu. J'approuve donc ta candidature.
Athénos

Athénos

Messages : 3
Date d'inscription : 20/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Accepté] Candidature Fennoscandi

Message par Retromine le Dim 28 Fév - 18:15

Nous te souhaitons donc la bienvenue Matisse sur notre serveur!
avatar
Retromine
Admin

Messages : 11
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur http://rainfall.montopic.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Accepté] Candidature Fennoscandi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum